Suivez Nous

Côte d’Ivoire : David Tayorault frappé par un malheur

Djibo B. AMADOU | | Société

L’artiste ivoirien David Tayorault a vu sa cour familiale incendiée par des manifestants à Divo. Face à ce désastre, il demande l’application du droit.

Les manifestations de rue dans la ville de Divo ont porté un coup fatal à la famille Tayorault.Des individus armés auraient mis le feu dans la cour familiale, plusieurs magasins et des concessions ont été calcinés. Cette désolation attriste profondément l’artiste, sur sa page Facebook, il a dépeint l’état de leur résidence. Heureusement aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée. << ma cour familiale a été incendiée, détruite par des inconnus armés (…), Dieu merci il n’ya pas eu de perte en vie humaine>> écrit-il.

David Tayorault rappelle que ces faits ne seront pas impunis. Plusieurs commerçants ont également perdu leurs magasins lors des manifestations. A l’aune du scrutin présidentiel, des vidéos de haine appellent au massacre de certaines communautés. Pourtant, la Côte d’Ivoire est un métissage culturel: le mariage interethnique et la forte présence des ressortissants de la CEDEAO en sont le pilier.

Face à cette situation conflictuelle, les alliances interculturelles peuvent rabattre les cartes. Les groupes ethniques ont plus à gagner dans la symbiose.

 

Djibo B. AMADOU