Suivez Nous

Côte d’Ivoire : la chanteuse Betika lève le voile sur une affaire mystérieuse

Jean Paul Tra Bi | | Société

Après le décès de ses compères de la musique, notamment Joëlle C, Ruth Tondeh … les rumeurs faisaient état d’une implication de Betika dans des pratiques occultes. Qu’est-ce qui s’est réellement passé ? Betika a enfin tout dévoilé.

En effet, reçue sur un plateau de télé, il y a deux jours, l’interprète des tubes à succès sur le plan international « Fakaloh » et « Ma rivale » est revenue sur cette histoire mystérieuse.

A l’en croire, ces accusations portées sur sa personne ne sont que des rumeurs non fondées. Elle poursuit que depuis son single « Ma Rivale », elle ne cesse de prêcher. Donc elle serait incapable de s’adonner à de telles pratiques, surtout qu’elle a l’habitude d’exhorter les femmes à éviter cela dans ses chansons. En plus de cela, Betika a même ajouté que le clip du single « Ma rivale » » a été tourné avec un Prêtre catholique.

La désormais chantre de l’Eternel, vantait par la même occasion les mérites d’un Dieu qu’elle considère dorénavant comme unique motivation. Heureuse de sa nouvelle vie dévouée à Dieu, elle lançait toute gaie sur le plateau “Ce que Dieu te donne ça ne peut jamais finir“.

 

Jean Paul TRA BI