Suivez Nous

Côte d’Ivoire : La 3ème conférence de la filière thonière s’est tenue à Abidjan

Irene COULIBALY | | Société

©L’industrie thonière génère plus de 3 700 emplois directs avec 66% de femmes et près de 40 000 emplois indirects

Tous les acteurs de la filière thonière étaient mobilisés au cours de la 3ème conférence portant sur leur filière à Abidjan les 27 et 28 décembre 2018. Une conférence qui s’est attelée à dresser un bilan et à réfléchir sur des stratégies pour un rendement meilleur.

« Relancer la filière thonière en Côte d’Ivoire », c’est autour de ce thème que s’est tenue la 3ème conférence des acteurs du secteur thonier.

En effet, la filière thonière ivoirienne a généré en 2017 un chiffre d’affaire de plus de 90 milliards de FCFA comme souligné le jeudi 27 décembre par le ministre ivoirien des ressources animales et halieutiques, Kobena Kouassi Adjoumani, qui a procédé à l’ouverture de la 3ème conférence sur cette filière.

Cette industrie crée et entretient plus de 35000 emplois direct, avec une forte représentation des femmes dont 65% de l’effectif dans les usines. Aussi, la masse salariale distribuée par les entreprises de ce secteur de 2015 à 2017 s’élève à 19,4 milliards de FCFA, soit une moyenne annuelle de plus de 6 milliards.

Le thon est un poisson très prisé par la population ivoirienne, surtout à travers le ‘’garba’’, ce met constitué d’attieke, de poissons thons, de tomates et d’oignons communément appelé ‘’garba national’’ par la population.

Cette rencontre qui s’est tenue à Abidjan a constitué une lucarne pour apprendre et débattre des questions pertinentes relatives à la pêche thonière et établir de nouveaux contacts entre les professionnels du secteur pour augmenter les chiffres d’affaires générer par le thon.

 

Irène COULIBALY