Suivez Nous

La Chine est-elle le producteur mondial d’attiéké ?

Djibo B. AMADOU | | Société

La Côte d’Ivoire n’est plus le premier producteur mondial de l’attiéké. Cette place est désormais occupée par la Chine.

La Chine est désormais le premier producteur mondial d’attiéké (denrée à base de féculent de manioc). Cette information émane de Zako François, promoteur de 4 salons d’exposition sur l’eau, l’assainissement, l’électricité et les énergies renouvelables. « Nous qui pensons être les premiers, il n’en est rien », révèle-t-il. En effet, la floraison des plantations de manioc en Chine et la technologie de pointe qui y accompagne inquiètent le promoteur ivoirien.

La Chine consomme et exporte l’attiéké, cette stratégie lui permet de devancer la Côte d’Ivoire et les autres concurrents tel que le Burkina Faso. Et pourtant, depuis des siècles, cette denrée alimentaire est connue comme « made in Côte d’Ivoire ». Elle est d’ailleurs une source de revenue pour moult de femmes organisées en coopérative.

Pour contrer l’influence chinoise, la Côte d’Ivoire doit moderniser le secteur de production de l’attiéké. Cette politique pourrait aussi redynamiser l’économie et réduire le taux de chômage.

 

Djibo B. AMADOU