Suivez Nous

La chantre et adjudante Zezeta n’est plus

Irene COULIBALY | | Société

La musique ivoirienne et le corps de police nationale sont en deuil. Le décès de la chantre Zezeta est survenu mercredi 08 juillet des suites d’une longue maladie. Selon une source proche, le chantre aurait été victime d’empoisonnement.

On la savait malade depuis longtemps, Zezeta, l’adjudante de police et chantre a fini par succomber au mal qui la rongeait. Un mal qui n’a jamais pu être identifié et qui a finalement été attribué au mysticisme selon des proches.

Zezeta s’était fait connaître sur la scène musicale par la chanson ‘’Je n’ai rien à regretter’’ qui a fait danser plus d’un dans les lieux de cultes et chaque fois qu’on la faisait jouer dans des spectacles ou autres endroits. Un chant de remerciement à Dieu pour sa vie, sa famille et son travail.

Adieu l’artiste !

 

Irène COULIBALY