Suivez Nous

Berlin célèbre son nouvel an à l’aide des pétards qui font exploser les écolos

Jean Paul Tra Bi | | Société

Passionnés des feux d’artifices, les Allemands ont usé des pétards pour célébrer leur nouvel an sans toutefois penser aux conséquences pour l’environnement.

Cette habitude pour le nouvel an, s’inscrit dans le cadre de plusieurs pays dans le monde notamment en France et en Allemagne .

Les Allemands sont obsédés par les feux d’artifices qui sont à la base de leur joie et plaisir.

Comme conséquence, cette pratique n’hésite pas à saturer l’air avec leurs explosifs. De quoi réduire la visibilité et nuire sérieusement à la qualité de l’air .

Le phénomène de feux d’artifices paraît visible lors des explosions. la Tour de télévision à Berlin peut même devenir invisible car recouverte d’un brouillard épais. Ce phénomène est perceptible au niveau du sol et engendre de sérieux problèmes de circulation. La Deutsche Umwelthilfe (DUH), une ONG qui a contribué à l’interdiction du diesel dans l’hypercentre de Berlin, en a fait son nouveau cheval de bataille.

« Nous voulons bannir définitivement cette activité polluante, au moins dans les centres-villes », explique Jürgen Resch, le président de l’association.

Cependant, si les feux d’artifices sont considérés comme une activité familiale, les experts conseilleraient en fait protéger les enfants de moins de 6 ans contre ceux-ci

Ainsi la Fédération allemande de pneumologie, (DGP) conseille aussi aux seniors et personnes touchées par une maladie respiratoire chronique d’y renoncer. Reste que le poids des traditions constitue encore une opposition de taille. « Les gens expriment leur espoir de vivre une nouvelle année heureuse. Il faut respecter cette tradition. Le feu d’artifice fait partie de notre culture », a affirmé Gerd Landsberg, le président de la Fédération des villes et des communes (DStGB).

 

Jean Paul TRA BI