Suivez Nous

Alliances inter-ethniques : Un tremplin de la cohésion sociale en Afrique

Djibo B. AMADOU | | Société

La composition des sociétés africaines repose sur le rôle des jeux d’alliances inter-ethniques. Elles favorisent l’entente et la paix entre les différents groupes sociaux.

Les jeux d’alliances inter-ethniques sont des pactes de non-agression permettant aux différents groupes ethniques de plaisanter entre eux. La quasi-totalité des pays obéit à cette culture ancestrale ; une lecture profonde du fonctionnement social de l’Afrique permet d’apprécier ses avantages. D’une part, en Côte d’Ivoire plusieurs groupes ethniques vivent en parfaite symbiose.

Ainsi, les Agni et les Baoulé se considèrent l’un et l’autre comme des esclaves. Grâce à ce pacte social, ils se respectent et vivent à l’image d’une même famille. Et depuis belle lurette, les conflits ont toujours eu une issue favorable, quant aux événements heureux (mariage, baptême…), ils demeurent des moments de joie entre les groupes alliés.

Les pays africains en conflit doivent user de cette aubaine pour réconcilier leur population.  Cette politique est fiable et moins coûteuse contrairement aux missions de maintien de paix de l’ONU ou de l’UA.

 

Djibo B. AMADOU