Suivez Nous

Agressions contre les albinos au Mali, Salif Kéita monte au créneau

Cyril Verb | | Société

Source Photo: Marko Preslenkov.

Le directoire de la Fondation Salif Keïta tient une conférence de presse au siège de l’organisation au Mali. Objet: dénoncer la vague d’agressions enregistrées sur les albinos dans le pays depuis peu.

Officiellement, deux(2) enfants atteints d’albinisme ont disparu récemment et une autre a manqué de peu d’être enlevée. Le rescapé a échangé avec son agresseur. Lequel lui a réclamé ses vêtements pour les apporter à son charlatan dans l’optique de devenir riche, rapporte la permanente de la Fondation, Fatoumata Touré.

Selon les responsables de la Fondation, c’est une nouveauté dans le paysage malien. Certes, les albinos ont toujours fait l’objet de discrimination. Mais, le fait qu’ils soient traquer et kidnappés pour des rituels fétichistes est complètement nouveau. Ainsi ils appellent les autorités à prendre la mesure du problème afin de lutter le plus rapidement contre ces crimes qui trament. Ce, avant que le phénomène ne prennent de l’ampleur. Au-delà du pouvoir, l’appel s’adresse également aux populations.

Si les cas d’agression contre les albinos font leur entrée au Mali, ils sont assez répandus dans plusieurs pays du continent. Au Malawi, les personnes atteintes d’albinisme sont inscrites au menu des rituels fétichistes. Selon les conceptions locales, ils auraient des pouvoirs magiques capables de rendre le sacrificateur riche et puissant. Sur le continent, c’est une idée partagée. Conséquence, les enlèvements sont enregistrés assez régulièrement. L’approche des élections locales est un moment de forte recrudescence des agressions et enlèvements des albinos.

La situation au Mali renouvelle la problématique des droits de ces personnes. Les engagements collectifs sont rares pour leur défense. L’artiste chanteur Salif Kéïta annoncé en concert le 11 mars à Stockholm, lui-même albinos et malien, a ainsi créé en 2006, une  Fondation éponyme dont la mission est de soutenir et accompagner  les albinos.  Un accompagnement qui passe par la contribution à l’accès à l’éducation, l’octroie de crèmes contre les rayons UV du soleil. Le combat le plus âpre et important de la Fondation reste la sensibilisation des populations pour une meilleure acceptation des albinos dans la société.

Stop à la discrimination ! Stop à la déshumanisation !

 

Cyril verb

 

Mots-clefs : , , ,