Suivez Nous

Afrique du Sud : Le pasteur Alph Lukau, auteur d’une « prétendue résurrection »

Innocent KONAN | | Société

Une vidéo du pasteur Alph Lukau, de l’Eglise protestante Alleluia Ministries International, apparue ce week-end sur Internet, y est rapidement devenue virale. On y voit le religieux apposant les mains sur le corps d’un homme censé être mort, vêtu d’un costume blanc et couché dans un cercueil et qui s’anime soudainement et saute sur ses pieds. Cette prétendue résurrection du pasteur a cartonné sur les réseaux sociaux où son « miracle » a été beaucoup vu… mais aussi très moqué !

Cette grosse anarque du siècle a été mise en lumière par trois compagnies funéraires

La compagnie funéraire Kings & Queens Funeral Services ayant assuré le transport du « ressuscité » de Lukau a organisé une conférence de presse, lundi 25 février. Son porte-parole a expliqué que son entreprise a été contactée par la famille du « mort » juste pour le transport du corps. La famille a prétendu que le corps était dans une autre morgue (Black Phoenix) qui n’avait pas les moyens logistiques pour assurer le déplacement jusqu’au lieu de l’enterrement. Elle a, ensuite acheté le cercueil à un autre service funéraire (Kingdom Blue FS) prétextant que le jeune homme était mort à la maison.

Les trois services funéraires ont affirmé que le « mort » n’a jamais été dans leurs morgues contrairement aux allégations de la famille. L’une des morgues, la Black Phoenix a, en outre décidé de porter plainte car une voiture qui ne lui appartient mais qui porte son logo a été filmée dans le convoi mortuaire.

« Nous aimerions prendre nos distances par rapport à la prétendue résurrection », a écrit la société Kings and Queens Funeral Service dans un communiqué. Et de préciser avoir décidé de porter plainte « pour cette atteinte malveillante à notre image. »

L’Eglise Alleluia Ministries International, dont fait partie le pasteur, s’est contentée de déclarer qu’« il ne s’agissait pas d’un miracle de résurrection ».

Comme le rappelle la Croix Africa, Alph Lukau est un pasteur très populaire dans son pays. Il rassemble régulièrement des milliers de fidèles lors de ses prières, qui s’apparentent davantage à des shows pour adeptes du sensationnel.

Les internautes imitent le soi-disant « ressuscité »

La vidéo est tellement grotesque que beaucoup d’internautes ont lancé un « challenge » photo et vidéo consistant à reproduire l’air hébété de l’homme soi-disant ramené à la vie. En quelques heures, le hashtag #ResurrectionChallenge faisait rage sur Twitter alors que les utilisateurs affichaient des images ironiques de leurs propres « résurrections » aux cotés de captures d’écran du prétendu miracle du pasteur Lukau.

Un pasteur très riche

Par ailleurs, selon les médias sud-africains, Alph Lukau est le pasteur le plus riche au monde avec une fortune estimée à plus d’un milliard de dollars. Il est le fondateur d’Alleluia Ministries International, une Église évangélique qu’il a lancée en Afrique du Sud mais qui s’est étendue dans de nombreux autres pays. Sa réputation est surtout fondée sur ses prophéties et promesses de miracles lors de ses séances de prière qui réunissent des milliers de personnes.

Dans le passé, le pasteur a été critiqué pour avoir prétendu guérir de faux patients mourants. Sur ses pages de réseaux sociaux, il a posté des images de fidèles « morts » allongés dans des lits d’hôpital et ensuite il les « ramène à la vie ». Les médias sociaux l’ont donc envahi et lui ont dit d’arrêter.

 

Innocent KONAN