Suivez Nous

AFRIQUE: POUR SON PASSÉ ESCLAVAGISTE, L’ONU EXHORTE LA BELGIQUE À PRÉSENTER SES EXCUSES AU CONGO

Djibo B. AMADOU | | Société

© Crédit photo : Sputnik. Grigory Sysoev

L’ONU demande à la Belgique de s’excuser pour son passé colonial, malgré le mécontentement de la classe politique belge, l’on peut toujours espérer.

Plus de 50 ans après l’indépendance du Congo, la Belgique est rattrapée par son passé colonial. Au regard du nombre incalculable des atrocités commises par les belges au Congo, un groupe d’experts des nations unies sur les personnes d’origine Africaine bassée à Genève exhorte la Belgique à s’excuser auprès des Africains. Selon Dominique Day, l’une des expertites :<< le rapport envoie une alarme de réveil à la Belgique >>, cela dit, il est temps que l’on reconnaisse sa part de responsabilité dans la colonisation du Congo.

Les associations afro-descendants se félicitent de la démarche de l’ONU, pour elles c’est  » un pas en avant » . A l’inverse, la majorité de la classe politique et les autorités belges ne semblent pas apprécier cette critique. Le premier ministre centriste Charles Michel qualifie ce rapport « d’étrange », une attitude qui rejette les responsabilités coloniales.

La classe politique Africaine n’a pas digéré les propos de Charles Michel, Pierre Kompany un maire d’origine Congolaise le fustige en ces termes : » pour vous, 20 millions de morts c’est peu ? » au delà de la force du verbe, l’on espère qu’il aura une présentation d’excuses.

 

Djibo B. AMADOU