Suivez Nous

À Rennes, une supérette à l’abandon est transformée en laboratoire culturel

Irene COULIBALY | | Société

Une partie de L’Armada Productions dans sa casba, son nouveau QG culturel installé à Saint-Erblon, près de Rennes.  © C. Allain

Usée par le poids des années, la supérette de Saint-Erblon située au sud de Rennes a été rénovée par les équipes de l’armada productions et la commune. Cette association culturelle spécialisée dans le jeune public a tout transformé dans cet endroit abandonné pour y établir son nouveau QG, après deux ans de travaux.

Désormais baptisé « La Casba », ce laboratoire jeune public a été inauguré le week-end dernier.  Ce nouvel espace culturel se compose désormais d’une salle de spectacle de 200 places debout, d’un studio radio, et de bureaux joliment équipés sur une surface de 650 m². Ce lieu servira d’ateliers et d’actions culturelles, de diffusions de spectacles, de créations sonores, musicales et radiophoniques et de rencontres professionnelles où les artistes viendront travailler et tester leurs œuvres sur des enfants.

L’Armada Productions existe depuis 2001. Née dans le but de produire des spectacles pour enfants, cette association a bien grandi et cette maturité se confirme avec l’acquisition de cet espace qui sert désormais de bureau à sa vingtaine de salariés. « On a eu de la chance de tomber sur cette opportunité. Mais c’est aussi une prise de risque car il y a un gros investissement financier et qu’on y a consacré beaucoup de temps et d’énergie », explique Clémence Hugo, la responsable communication de la structure.

Le coût global du projet est évalué à 1,1 million d’euros dont la moitié est assumée par la ville de Saint-Erblon, l’autre moitié par l’association.

 

Irène COULIBALY