Suivez Nous

TANZANIE : La médecine traditionnelle gagne du terrain

Djibo B. AMADOU | | Santé et Bien-être

Les médicaments traditionnels sont le dernier recours de nombreux malades. Près de 340 guérisseurs et des médecins communiquent pour éradiquer les maladies.

En Tanzanie, les guérisseurs volent au secours des malades, l’efficacité et le coût des médicaments justifient cette approche. Actuellement, près de 340 guérisseurs ont été enregistrés avec leurs trousses à base d’herbes. Ces derniers respectent la loi de 2009 régissant la médecine traditionnelle et alternative. De plus, guérisseurs et médecins échangent des informations sur certaines maladies.

Bi Mwanahija Mzee s’occupe des patients de sa clinique. De nombreuses femmes viennent soigner leurs bébés. Son témoignage donne du crédit à l’efficacité des plantes médicinales : « J’ai rencontré beaucoup de patients qui sont d’abord à l’hôpital sans aucune aide ou les médicaments n’ont pas fonctionné ». Certains guérisseurs utilisent des saintes écritures pour soigner les malades.

En Tanzanie, pour exercer le métier de guérisseur, il faut être âgé de 18 ans minimum, avoir au moins 3 ans d’expérience et avoir reçu une lettre de recommandation de la part d’un formateur. Chaque mois, un collège de 11 personnes comprenant des sages-femmes, des guérisseurs et des anciens de village approuve les demandes des nouveaux guérisseurs.

 

Djibo B. AMADOU