Suivez Nous

Universal Music : Toofan empoche 3 millions d’euros

Saxum Willy | | Musique

© Marc Aurel Medrid

L’étape est franchie ! Ces champions de la musique afro-urbaine, ont la route de la consécration toute tracée. Le continent africain est fier de Toofan, ce duo qui draine des fans à chaque sortie musicale signe avec « Universal Music France ».

Les mélomanes d’Afrique sont conquis et épris par ces concepts dansant, les prochains défis visent les autres continents. Mais Toofan garde ses pieds sur ses terres natales ; ce dernier spectacle en Zambie à l’occasion de la fête de l’indépendance, démontre la reconnaissance du groupe à l’endroit du public africain.

Quand la nouvelle de ce contrat international tombe, Just et Barabas disent d’une même voix : « C’est Dieu qui est fort !». Signé avec le label « Universal » après plus d’une décennie de carrière, mérite de danser au rythme de « Téré-Téré », l’un de leur récent tube. « C’est du costaud, c’est du lourd. Le travail paye, le travail libère l’homme. Allez toujours de l’avant les fils du vent », félicite ainsi Edem Amenunya un ami au duo Togolais.

Une cagnotte de 3 millions d’euro (soit 1,8 milliards de FCFA) est empochée par le groupe. Et pour Toofan, « l’aventure peut enfin commencer », après plusieurs hits dont le succès est incontestable et le choix d’une préférence suscite davantage l’embarras. « La joie de vivre qu’ils dégagent dans leur chanson est intense et les pas de danse sont intéressants et originaux » jubile une internaute qui suit les images du concert en Zambie.

Ce galop au sommet de l’industrie musicale annonce certainement une portance plus dense, d’admirateurs et de férus en hexagone, pour Toofan. C’est pourquoi la reconnaissance est multiple chez ces artistes. « Une étape importante de notre carrière. Merci à Olivier Nusse (Universal France) à Universal Afrique et à Capitol Music France pour la confiance ! Merci surtout à vous qui nous faites vivre ce rêve depuis le départ. Les fans, les conseillers et surtout la famille ! C’est Dieu qui est Fort. »

Au Togo particulièrement, Toofan rentre dans l’histoire en traçant les sillons d’une carrière mondiale plausible, pour d’autres artistes de ce pays, secoué par une crise sociopolitique intensifiée depuis le mois aout 2017.

En plus d’offrir une meilleure visibilité à leur pays lors des spectacles, cette signature avec ce label promet des clips à la pointe de la technologie. Et, une ouverture sur des opportunités de collaborations professionnelles.

Monté en puissance depuis Abidjan, capitale de la culture africaine, Toofan cartonne avec son titre « Déloger ». Le coupé décalé y fait rage. La rythmique du titre est épousée dans cette ville cosmopolite. Depuis, les concepteurs du cool-catché enchainent les tournées et les tubes à succès, dont le dernier en date, My girl. De 2010 à 2017, aucune année ne manque d’être bercée par les mélodies et les vidéos captivantes du groupe. Avec déjà quatre(4) albums au compteur, Toofan promet au moins trois(3) autres opus au label Universal Music France.

Le groupe Togolais rejoint Universal Music France, avec plusieurs sommités internationales dont l’artiste Stromae avec lequel une création est envisageable.

 

Saxum