Suivez Nous

Togo: Magic System et ses « omelettes » togolaises

Saxum Willy | | Musique

Magic System en prestation au Togo

Fiasco ou pas. « L’omelette togolaise » servie par Magic System n’a été du goût des mélomanes de ce pays. Sur ce sable fin de cette plage togolaise, l’appel au boycott a énormément pesé sur le concert populaire du groupe mondial de Zouglou.

Il n’y avait presque personne – à peine 200 têtes – pendant la première partie, 19h. Pragmatiques, les organisateurs ont réagi en décrétant l’entrée gratuite. Mais, la mesure n’a suffi pour combler le vide. 22 h passées, les Gaous magiciens arrivent sur le podium. Ils feront leur show au mieux devant un public dispersé.

Des propos du groupe, tenus samedi lors du concert VIP ont fâché.  le Togo est secoué présentement par une crise sociopolitique. Des activistes du pays, dont des artistes engagés ont appelé au boycott des concerts des Magiciens. En réponse, le lead vocal Asalfo a estimé que « la politique ne devrait pas être mêlée à la musique » avant de qualifier la crise togolaise « d’omelette ». Des propos qui ont déclenché le mécontentement du public. Ainsi le mot d’ordre de boycott après un premier concert qui semblait rassuré Asalfo, lead vocal du groupe Zouglou, est amplifié. Les frustrations sont vives, la crise que traverse le pays a fait plusieurs morts.

L’escale togolaise s’inscrit dans le cadre de la célébration des 20 ans de carrière du groupe icône d’Anoumabo. Un quartier précaire familier à ces quatre jeunes aventuriers imprégnés de l’amertume sociale.

Saxum