Suivez Nous

“Tala N’dilé” : l’hommage d’Ariel Sheney à feu Dj Arafat boycotté par Tina Glamour

Irene COULIBALY | | Musique

“Tala N’dil”, single hommage d’Ariel Sheney à Dj Arafat sorti ce mois d’Août

Deux ans après le décès de Dj Arafat, l’artiste chanteur Ariel Sheney décide de lui rendre hommage à travers une chanson intitulé “Tala N’dilé”. Un geste mal interprété par la mère du défunt qui demande le retrait du nom et de la voix de son fils dans cette chanson.

 

Dénommé “Tala N’dilé”, le single hommage d’Ariel Sheney a été publié sur sa page YouTube à l’occasion du 2e anniversaire de décès de Yôrôbô. Un single sur lequel les deux artistes ont collaboré, mais qui n’était pas finalisé avant le décès d’Arafat le 12 août 2019.

Mais voilà que la mère du défunt artiste réclame le retrait de cette chanson ou que la voix de son fils en soit retirée. « Petit Ariel Sheney, le titre que tu as sorti pour les deux ans de mon fils, de ton mentor qui est Dj Arafat, je t’ai dit de ne pas sortir ça. Moi j’ai un principe, quand on ne m’écoute pas, c’est qu’on s’attaque à moi. Je n’aime pas l’affront, efface la voix de mon enfant », a fait savoir Tina Glamour, la mère de Dj Arafat.

Si Tina Glamour voit d’un mauvais œil ce single hommage à son fils Daishi intitulé “Tala N’dilé”, nombreux sont les chinois qui ont exprimé leur gratitude à Ariel Sheney, qui leur a donné l’occasion d’entendre à nouveau la vive voix de leur mentor.

« Depuis le décès de l’artiste, c’est la première fois que je ressens du réconfort. Cette chanson est une sorte d’anti douleur !!! Merci colonel Lobofouet, digne successeur pour le taff », a posté un fan de Dj Arafat.

« Voilà pourquoi on dit “Parles que quand tes mots sont plus forts que ton silence”. Malgré toute cette haine, moqueries, acharnements, insultes voire qualifications de mauvais goût envers ta personne, tu n’as jamais dit un mot. Et aujourd’hui, tu nous fait revivre le Daishi, qu’on a toujours aimé écouter….. Merci Colonel Lobofouet, de la part d’un chinois congolais. », a écrit un autre, en commentaire du titre “Tala N’dilé” posté sur la page YouTube d’Ariel Sheney.

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , ,