Suivez Nous

LE RETOUR TRIOMPHAL DE L’ ARTISTE IVOIRIEN AGANA AVEC SON NOUVEL ALBUM 《BLACK TO THE FUTUR 》

Djibo B. AMADOU | | Musique

© Agana

Agana, le premier né des enfants d’Alpha Blondy, est de retour avec un nouvel album « Black to the futur ». L’homme à la voix mélodieuse est un habitué de la scène musicale, ses chansons transcendent les barrières raciales et linguistiques.

L’artiste International, Agana est de retour avec un nouvel album « Black to the futur », une conjugaison d’émotions, de rencontres et de célébration qui donne un sens particulier aux différents titres qui composent l’album. Agana est un prodige du monde musical, ses talents lui donnent une spécificité absolue. Ainsi, son reggae fait à partir des basses hyper lourdes, des cuivres et des chœurs font vibrer l’audimat, transcendant les barrières raciales et linguistiques pour toucher la conscience collective.

Loin du bruitage contemporain et des chansons éphémères, le nouvel album d’Agana est aussi un chant basé sur l’originalité du reggae, sans nul doute, une force motrice qui propulse à chaque sortie d’album, notre artiste dans la sphère des stars du reggae. Son expertise, sa voix attrayante et son sens aigu sont autant de valeurs qui promettent ce nouvel album dont la sortie était prévue depuis Septembre 2018.

Aussi, le succès musical de Koné Alpha Ismaël (Agana) débute grâce à son album « The Day » en 1995, en cote divoire, son pays natal. A la suite duquel il va enchainer deux autres albums : massif en 1998 et patriote en 1999. Le tout sera couronné de succès en 2006, avec son tout premier album international qui était un cocktail de musique rock, reggae, jungle, interprété en Français, en Anglais, en Malinké, en Bété. Tout ce ramassis colle à Agana une grande notoriété.

Aujourdhui, il est certes de retour, avec une nouveauté « Black to the futur » mais les mêmes aptitudes antérieures feront la différence. L’homme à la voix d’or, n’est pas un novice du cosmos de la musique, sa force de frappe titille les oreilles et apaise lâme en quête de tranquillité.

 

Djibo B. AMADOU