Suivez Nous

La petite amie de Mac Miller est accusée de son décès alors qu’il souffrait depuis plusieurs années de dépression

Irene COULIBALY | | Musique

Le vendredi 7 septembre, le rappeur âgé de 26 ans serait décédé des suites d’une overdose. L’annonce de cette nouvelle suscite une grande tristesse du côté de la famille et des proches du disparu mais aussi dans le monde du rap.

Le rappeur avait de graves problèmes de dépendance à la drogue et souffrait de dépression. Mais pour ses fans, la responsable de sa mort précoce demeure sa petite amie Ariana Grande. Celle qui a inspiré ses deux derniers albums : the divine feminine en 2016 et swimming en août doit faire face à tout type d’injures sur les réseaux sociaux de leur part. ces derniers accusent la chanteuse de n’avoir pas porté assistance comme il se fallait à son boy-friend qui souffrait depuis belle lurette. Pour fuir les injures désagréables et les mettre sous silence, la pop star a supprimé la section commentaires de son compte Instagram.

Pourtant, l’on pouvait percevoir entre les lignes de ses textes qu’il était mal en point. En 2015, lors d’une interview avec l’animateur Larry King, le rappeur avait avoué avoir des problèmes de drogue. Il n’avait pas non plus manqué de parler de sa dépression qui avait commencé depuis l’âge de 18 à 19 ans ; période où les jeunes essaient d’avoir leur propre identité.

Sur certains de ses albums dont Watching Movies With the Sound Off sorti en 2013, Marc Miller faisait largement état de son addiction à la drogue et l’état dépressif qui l’habitait.

 

Irène COULIBALY