Suivez Nous

Nicki Minaj est attaquée en justice par un rappeur pour plagiat

Irene COULIBALY | | Musique

Le plaignant qui connait pourtant Nicki Minaj depuis plus de dix ans l’accuse d’avoir « volé » sa chanson. Il lui réclame 200 millions de dollars.

La rappeuse est la cible d’un procès intenté par un rappeur du Queens qui l’accuse d’avoir « volé » la chanson Rich Sex alors qu’il lui avait fait écouter sa version de la chanson en 2016. Nicki Minaj l’aurait alors « volé » pour l’inclure dans son album Queen, sorti en 2018 et assuré que ce titre serait un succès mondial, selon les informations de tmz.

Jawara Headley alias Brinx Billions poursuivi donc non pas seulement la rappeuse, mais aussi Universal Music Group, Young Money et Cash Money, les labels tout en réclamant 200 millions dollars de dommages et intérêts.

Selon le plaignant, Nicki Minaj aurait en plus du titre des arrangements, de la mélodie et du rythme, volé des couplets entiers, comme rapporté par 20 minutes.fr. Les deux artistes se sont rencontrés via MySpace trois ans avant la sortie du premier album de celle qui est devenue l’une des plus grandes rappeuses de sa génération.

Nicki Minaj, épouse de Kenneth Petty est devenu mère d’un garçon dont le prénom n’a toujours pas été révélé l’an dernier. En 2018, elle avait également été assignée en justice pour avoir plagié les paroles et la mélodie de la chanteuse Tracy Chapman dans le titre Sorry.

 

Irène COULIBALY