Suivez Nous

Mort de Loïc Kamtchouang: Le rappeur MHD Placé en garde à vue

Irene COULIBALY | | Musique

©Crédit Photo: Leo MOUREN

Soupçonné d’homicide volontaire avec trois autres accusés depuis quelques jours, le jeune rappeur a été mis en examen le mardi 15 janvier et placé en détention provisoire le jeudi 17 janvier dernier. Il est soupçonné dans le cadre de l’enquête sur la mort d’un jeune homme du nom de Loïc Kamtchouang dans le Xe arrondissement de Paris en juillet dernier.

En effet, Mohamed Sylla alias MHD est depuis plusieurs jours en détention provisoire, le temps de la poursuite de l’enquête sur la violente bagarre qui a couté la vie au jeune Loïc Kamtchouang depuis le mois de juillet.  Pour l’heure, le juge d’instruction estime que plusieurs indices prouvent son implication dans ce crime. Il s’agit notamment de son véhicule retrouvé sur les lieux avant de le retrouver quelques jours plupart calciné.

L’artiste chanteur parisien MHD risque 30 ans de prison si sa culpabilité est avérée dans cette affaire, conformément au code pénal en vigueur en France, dans son article 221-1 qui stipule en effet que “le fait de donner volontairement la mort à autrui constitue un meurtre. Il est puni de trente ans de réclusion criminelle”. Assortie d’interdictions supplémentaires qui peuvent s’ajouter à la peine comme celles de détention d’armes ou encore de conduite de véhicule.

L’avocate de la défense Elise Arfi, a donc fait appel afin d’obtenir sa libération provisoire. L’artiste de 24 ans quant à lui conteste toute implication dans cette affaire, car sa présence sur le lieu n’est qu’une supposition.

Cinq personnes y compris le rappeur, avaient été depuis ce crime mis en garde à vue sur commission rogatoire d’un juge. Ses concerts aux Pays-Bas et au Luxembourg ont depuis été reportés pour des jours indéfinis.

 

Irène COULIBALY