Suivez Nous

MATT FEELINGER : « JE REVENDIQUE L’HÉRITAGE DE JIMMY HYACINTHE »

Raymond Alex Loukou | | Musique

Matt Feelinger, de son vrai nom Yoboué Konan Léopold, se livre à cœur ouvert. Neveu de l’arrangeur et chanteur Jimmy Hyacinthe, il aspire à laisser sa propre empreinte dans l’univers musical, tout en revendiquant fièrement l’héritage familial. Ancien enseignant désormais à la retraite, il se consacre pleinement à sa passion de toujours : la musique.

Présentez-vous à nos lecteurs ?

Je suis Yoboué Konan Léopold à l’état civil. Mon nom d’artiste est Matt Feelinger, « l’artiste du peuple ». Je suis un amoureux de la musique. Je suis originaire de Béoumi, précisément du village d’Affotobo. Je suis le neveu de feu Jimmy Hyacinthe, musicien et arrangeur émérite. J’ai exercé le métier d’enseignant et maintenant je suis à la retraite. C’est la période idéale pour m’adonner à la musique qui est mon dada.

Quel genre de musique pratiquez-vous ?

La variété musicale. Mais j’ai un faible pour le reggae.

Depuis combien de temps pratiquez-vous la musique ?

Depuis 1995. Mon premier album est intitulé « Kpakpato ».

Combien d’albums avez-vous à votre actif ?

J’ai 3 albums à mon actif.

Jimmy Hyacinthe vous a-t-il influencé ?

Oui, j’ai toujours eu une grande admiration pour lui, c’est pourquoi je suis ses traces.

Quelle a été son influence sur votre carrière musicale ?

Pas d’influence sur ma carrière du point de vue style, mais je marche dans ses sillons. Je vous ai dit que le reggae est mon genre musical, mais pour l’instant je fais de la variété musicale.

Revendiquez-vous l’héritage musical de Jimmy Hyacinthe ?

Sur le plan familial, oui, mais sur le plan musical, je ne fais pas du tradi-moderne comme le « Goly » dont Jimmy était le précurseur.

Le fait d’être un parent de Jimmy Hyacinthe vous ouvre-t-il des portes ?

Pour l’instant, je ne suis pas encore connu, mais j’ai la conviction que ça m’ouvrira des portes. Beaucoup de gens sont nostalgiques de cette époque.

Pensez-vous que votre style musical a sa place sur le marché ?

Bien sûr ! Je ne suis pas rap ivoire, mais je fais de la variété musicale : reggae, zouk, salsa-zouglou, un peu de coupé décalé…

Quel est le projet musical auquel vous rêvez en ce moment ?

Un single de 3 titres est en vue : « Merci Seigneur », « Merci Maman », « Merci les Éléphants de Côte d’Ivoire ». Cet opus sera baptisé les « 3 M ». Ensuite, suivra un clip pour me donner plus de visibilité.

Votre mot en guise de conclusion.

J’aimerais que les mélomanes fassent un bon accueil à ce bébé qui va bientôt naître. Je suis bien sûr ouvert aux critiques. Mon désir le plus ardent est d’avoir un producteur.

Raymond Alex Loukou

Mots-clefs : , , , , , ,