Suivez Nous

MARC LENOIR : Pour la passion des musiques et des cultures…afro-mondiales.

Zacharie Acafou | | Musique

-

Né en Côte d’Ivoire dans les années 60, Marc Lenoir, de son vrai nom Marc Gballou, a aujourd’hui su imposer ses origines et sa musique en se fondant de façon remarquable dans des sons – tant africains qu’occidentaux – qu’il mixent avec passion à Radio Campus Rennes où il officie depuis bientôt quatre ans. Principal initiateur du Mouvement Universitaire de Rap en Côte d’Ivoire (MUR), Marc Lenoir , alors encore étudiant, commence sa carrière musicale dans les années 90 dans le Hip Hop ou il dénonce avec l’esprit « rebelle et revendicatif » qu’on lui connait, les fléaux qui minent le continent africain.

« C’est en ce moment que je suis redevenu sensible(…) comme tout esprit qui rencontre Dieu, je redevins positif » dira t’il plus tard en guise de réponse à son inspiration reggae.

Ses rencontres professionnelles en Europe tant avec des sommités du monde du spectacle qu’avec des figures de proue de la musique reggae tels que Burning Spear, Jimmy Cliff, U Roy , Alpha blondy, Kimani Marley… ont fait de ce passionné de musique un pilier important dans la promotion de la culture africaine. En France où il a élu domicile depuis bientôt 10 ans, Marc Lenoir tient une émission hebdomadaire sur Radio Campus Rennes, une émission 100% musique du monde – pour ainsi dire – où se côtoient à la fois musiques africaines et occidentales.
Manager général de la compilation « Ivoir compil » durant de longues années et premier producteur du groupe Aboutou Roots aux côtés de Henri Kattié, producteur et distributeur ivoirien, Marc Lenoir s’est ensuite lancé dans son projet expérimental « Ivoir Sound System » sorti en trois volumes. En 2006, c’est finalement aux côtés de l’artiste émérite Ramses de KIMON installé à New York qu’il décide de monter un label international du nom de « Rok Musik ».Artiste dont Marc est le manager en Europe. Ce label se joindra à CEGACI( la structure de production de marc Lenoir) qui produira d’ailleurs son dernier album “Arrêtons la guerre” enrégistré à Paris et masterisé à New York avec la collaboration de plusieurs artistes issus pour la plupart de différents pays africains.

Fervent artisan de tout ce qui fait « évoluer la musique africaine », Il a soutenu sans relâche des musiques telles que le Zouglou , le Ndomolo, le Mapouka et se veut aujourd’hui défenseur du coupé décalé car celui-ci, dira t’il « doit incontestablement évoluer » . Il créera même plus tard dans cette lancée le « Faya Moukou » une musique coupé décalé à « la sauce hip hop » .
Son émission hebdomadaire « Ambiance tropicale » et ses incessantes soirées « Ivoir Sound System » au Mondo Bizarro, temple rennais de la musique rock et électro sont autant d’indicateurs pour ce bouillant promoteur des musiques africaines sur la scène internationale. Pour la passion de la musique dans toute sa dimension, Marc Lenoir n’a pas fini de nous séduire…