Suivez Nous

L’industrie musicale de renommée internationale, Universal Music Africa prête à défendre la mémoire de Dj Arafat

Arsene DOUBLE | | Musique

La grande industrie musicale, Universal Music Africa a, dans un message publié sur Facebook, déclaré qu’elle a non seulement pour vocation de pérenniser la portée de l’œuvre de DJ Arafat, mais aussi de préserver ses intérêts pour que les revenus qui en découlent puissent bénéficier à ses ayants droit.

« Aujourd’hui notre rôle, en tant que producteur, est de pérenniser la portée de l’œuvre de DJ Arafat mais aussi de préserver ses intérêts pour que les revenus qui en découlent puissent bénéficier à ses ayants droit. », a écrit Universal Music Africa. L’administration et la défense des droits de musique de Dj Arafat ainsi que le droit à son image et la gestion des produits dérivés incombent donc à la grande industrie musicale.

« Nous nous chargerons d’administrer et de défendre ces derniers avec rigueur et professionnalisme parce que tel était son souhait de son vivant. », a affirmé le label.

La filiale francophone du groupe Universal Music, leader de l’industrie musicale mondiale, a promis mettre en œuvre une série d’actions, destinée à immortaliser le “Roi du Coupé-Décalé”. « Nous commercialiserons bientôt un album posthume qui sera la réédition de l’album « Renaissance » avec des inédits de DJ Arafat et des collaborations internationales et panafricaines. Faites confiance au Daishikan, il n’a pas fini de nous faire chanter et danser. », a assuré Universal Music Africa.

« (…) s’agissant de son histoire, nous produirons des documentaires, des reportages et un film en hommage à Dj Arafat pour que son image et son œuvre restent à tout jamais gravées dans les mémoires. », a ajouté la maison de production.

Universal Music Africa a, par ailleurs, invité toute personne ayant à cœur de produire des objets commémoratifs à entrer en relation avec eux pour faire l’acquisition de vignettes d’authentification. Celle-ci leur permettra de s’acquitter de la rémunération du droit à l’image et de s’assurer que les ayants droits de DJ Arafat percevront leur dû.

Toute marque souhaitant mener une campagne utilisant, reproduisant, associant, citant le nom ou l’image de l’artiste est tenue, également, de se rapprocher d’Universal Music Africa pour en définir les conditions dans le respect du droit à l’image et du droit moral de l’artiste.

« Pour finir, nous nous assurerons que les enfants de Didier bénéficieront pleinement du fruit du travail de leur père en leur qualité de successeurs légitimes. », a conclu le label Universal Music Africa.

 

Arsène DOUBLE