Suivez Nous

Led Zeppelin de nouveau devant les tribunaux pour plagiat sur Stairway to Heaven

Irene COULIBALY | | Musique

Robert Plant et Jimmy Page à un concert en Allemagne en juin 1995. DPA/ABACA

Le légendaire groupe de rock britannique, Led zeppelin est à nouveau accusé de plagiat. Jimmy Page guitariste et Robert Plant chanteur, vont devoir comparaitre devant le juge pour défendre leur chanson devenue célèbre.

Les nouvelles ne sont pas très bonnes pour le groupe britannique. Deux ans après qu’il ait remporté le procès pour fraude, il se retrouve encore dans le viseur de la justice américaine.  Il doit à nouveau répondre pour la même plainte de plagiat de la chanson stairway to heaven.

La cour d’appel fédérale de San Francisco a estimé que le précédant procès avait été entaché d’irrégularité. Alors qu’elle avait été saisie pour vérifier si Led Zeppelin avait effectivement pillé l’introduction de la ballade du groupe californien des années 70, spirit. Le groupe s’était alors déchargé des accusions d’emprunt de la mélodie d’introduction de leur chanson emblématique à Taurus.

Le guitariste du groupe spirit qui avait composé la chanson est mort en 1997 par noyade sans n’avoir jamais entamé des poursuites judiciaire. Mais avait confié à ses proches et à la presse, qu’il méritait un crédit d’écriture pour sa chanson. Ce n’est qu’en 2015 que le gérant de sa succession Michael Skidmore a décidé de porter une plainte pour la chanson « volé ». Il réclamait des dommages et intérêts et une mention d’auteur pour la participation à l’écriture de cette chanson culte dans l’univers du rock, qui a généré des millions de dollars. Mais celui-ci perd le procès face au groupe Led Zeppelin en 2016.

La cour d’appel de San Francisco a recouvert le dossier soutenant que des failles avaient été enregistrées lors du premier procès. L’affaire est donc à nouveau sur la table pour un nouveau procès.

 

Irène COULIBALY