Suivez Nous

Kaaris traite son rival, Booba, de lâche

Arsene DOUBLE | | Musique

Le samedi 9 février 2019, sur son compte Instagram, Kaaris a traité Booba de « poule mouillée » suite à son refus de se rendre en Tunisie pour combattre. Selon Kaaris, le contrat ne connaitra pas de modification. En raison de leurs antécédents trop lourd en Europe, la Tunisie est le lieu indiqué pour le combat de boxe, qui devra les opposer en juin.

 Le combat de boxe, tant attendu par de milliers de fans, n’aura peut-être jamais lieu. Face au désistement de Booba de se rendre en Tunisie pour l’affronter sur un ring, dans le mois de juin, Kaaris n’a pas hésiter à traiter son homologue de peureux, samedi dernier, sur son compte Instagram. Selon Kaaris, le contrat ne connaîtra pas de modification, comme voulu par Booba.

Kaaris a estimé que Booba est un lâche. Alors qu’il croyait avoir élaboré un contrat complet, conforme aux exigences de son rival, celui-ci s’est permis de trouver encore des incohérences à cela. En réalité, il n’en est rien. Tout est parfait. Pour le rappeur de Sevran, Booba n’est rien d’autre qu’un trouillard.

« Tu as demandé un contrat avec l’heure, le jour, la date et un grec. On t’envoie un contrat avec l’heure, le jour, la date et un grec, maintenant tu te chies dessus, tu flippes, t’es une grosse s***pe et tout le monde le voit », a lancé le rappeur Kaaris.

Selon Kaaris, en raison de leurs antécédents à Orly, aucun préfet européen ne pourrait autoriser ce combat de boxe. La Tunisie était, donc, le lieu recommandé pour la tenue du combat de boxe.

 « Moi aussi j’aurais préféré que ça se passe en Europe. Mais tu sais très bien qu’avec nos antécédents à Orly, aucun préfet n’aurait donné l’autorisation. C’est pour ça que dans ton contrat bidon, il y avait Belgique, Suisse etc… toi-même tu ne savais pas. Le promoteur, il a contacté mon avocat, il a lu le contrat et la Tunisie, c’était le meilleur compromis », a-t-il déclaré.

Il a accusé Booba d’avoir annuler le très attendu combat de boxe en publiant une photo de ce dernier sur Instagram.

La diatribe de Kaaris à l’encontre de Booba fait suite au refus de celui-ci d’approuver son contrat. Booba, n’étant pas partant pour la tenue du combat en Tunisie, lui a suggéré, vendredi 8 février, des pays d’Europe. Il était, donc, nécessaire à Kaaris de réviser le contrat. « Armaaaaand ! [Second nom de Kaaris, ndlr] La Tunisie, ça ne va pas le faire, frère », a-t-il interpelé Kaaris. « On va te renvoyer le contrat et tu vas t’arranger. Je ne sais pas ce que tu as là-bas, ton équipe ou quoi. On va te renvoyer un truc et pas de problème. », a-t-il avancé.

 

Arsène DOUBLE