Suivez Nous

Kaaris : Le Dozo fétichise le public, plus de 18 000 albums vendus en semaine

Cyril Verb | | Musique

Sorti le 03 novembre dernier, l’album « Dozo » de Kaaris enregistre rien qu’à la première semaine plus de 18 000 exemplaires écoulés. Mieux qu’Okou Gnakouri à pareil période.

C’est un album on ne peut moins « sale » que le précédent. Sa marque de fabrique, le hardcore, a été diluée au profit de textes modérés. À la sortie de l’album, certains de ses fans s’en plaignaient. Lui reprochant de s’être attendri avec la naissance de sa fille.

Le style a en effet changé. On retrouve sur Dozo un rythme plus mélodieux, des refrains chantés, moins de trap et surtout des textes moins hardcores. Au lancement de l’album, certains observateurs du Rap français ont prédit un échec commercial au regard de ce changement radical. Pourtant, ce quatrième opus du natif d’Abidjan est une nouvelle réussite commerciale. Une semaine après sa sortie officielle, les chiffres sont  au-dessus de ceux enregistrés par le précédent Album.

Au total, Kaaris aura écoulé 18 353 exemplaires dont 2 720 en physique, 1 643 en téléchargement et 13 989 en streaming. Soit un plus de 53 exemplaires par rapport à Okou Gnakouri.

Poussés par le streaming, les chiffres sont en progression. Un succès qui repose sur une stratégie de promotion garnie de teasers, en plus des atouts de l’artiste.

En effet, Dozo compte 16 titres au nombre desquels on ne note qu’un featuring, Bling-bling, où Kaaris pose avec Kalash Criminel et Sofiane. Au constat, l’album se vend bien. C’est donc parce que le travail plaît. Alors qu’on l’aime ou pas, Zongo le Dozo fétichise le monde du rap et poursuit son ascension.

 

Cyril Verb