Suivez Nous

Justin Bieber, inspiré de sa propre vie, relate les difficultés des enfants stars dans un message publié sur Instagram

Arsene DOUBLE | | Musique

Dans un long message publié sur Instagram, la star canadienne née en 1994, Justin Bieber a confié à ses milliers de fans que son addiction à la drogue et ses relations abusives étaient dues au fait d’avoir prématurément embrassé sa vie de star, depuis l’âge de 15 ans.

« Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. », disait Pierre Corneille. Déjà à l’âge de 15 ans, Justin Bieber (25 ans) figurait en bonne place parmi les artistes mondialement connus. Il a été révélé en 2008 par l’agent artistique et producteur musical américain Scooter Braun, après avoir visionné les vidéos du jeune artiste sur YouTube. Le producteur le présente au célèbre chanteur Usher, qui lui permet de signer chez le label RBMG, une coentreprise de Scooter et Usher, puis chez le label Island Records.

En mai 2009, “One Time”, le premier single de  Justin Drew Bieber, de son nom complet, atteint la première place du Top 20 au Canada ainsi que dans plusieurs autres pays. La sortie de son premier album “My World”, dans la même année, se voit certifié le disque de platine aux États-Unis.

Le plaisir est grand de voir un jeune de 15 ans accéder à la gloire. Malheureusement, notre enfant star Justin Bieber fera la part belle aux vices, tels que l’addiction à la drogue et aux relations abusives. Pour ses milliers d’abonnés, la star de 25 ans a retracé son histoire, dans un long message publié sur son compte Instagram.

 

La difficile vie des enfants stars

«Avez-vous remarqué les statistiques des enfants stars et les répercussions que ce statut a sur leur vie? C’est une pression et une responsabilité incroyable à mettre sur les épaules d’un enfant, pour qui le cerveau, les émotions, le lobe frontal (qui s’occupe de la prise de décision) ne sont pas encore développés. Quand tu ajoutes la pression de la célébrité, ça a des répercussions qui sont assez inexplicables», a avoué le chanteur.

«Je ne sais pas pour vous, mais l’humilité vient avec l’âge. Tu entends ces choses dites à ton sujet et tu commences à les croire», admet l’interprète de “Love Yourself.”

À cause de sa popularité grandissante et son jeune âge, tout le monde s’occupait de tout pour lui. Justin estime que c’était effrayant d’être âgé de 18 ans, de posséder des millions de dollars et un accès à tout ce qu’il voulait, sans pour autant avoir appris ce qu’était le sens des responsabilités. C’est pourquoi, selon lui, il avait déjà pris toutes les mauvaises décisions imaginables, dès l’âge de 20 ans.

Très franc avec ses abonnés, celui qui partage maintenant sa vie avec Hailey Baldwin a avoué qu’il a sombré dans les drogues dures à l’âge de 19 ans.

«Être sur une scène, selon plusieurs études, procure une dose de dopamine plus forte que presque n’importe quelle autre activité (…) Plusieurs vedettes finissent par avoir une phase impliquant des abus de drogues, et je crois que c’est dû à la difficulté d’être capable de naviguer les hauts et les bas qui viennent avec la vie de vedette», soutient-il.

En plus des drogues, Justin reconnaît que par le passé, il a été abusif dans certaines de ses relations.

«Je suis devenu amer, irrespectueux, et fâché envers les femmes. Je suis devenu distant de tous les gens qui m’aimaient, et je me cachais derrière une carapace de la personne que j’étais devenue.»

 

Le retour à la vie normale de Justin Bieber
De son propre aveu, cela lui a pris plusieurs années pour réparer ces relations brisées et changer ses habitudes dans ses relations interpersonnelles. Mais, heureusement, il est entouré de gens qui l’aiment pour ce qu’il est vraiment, et il souligne qu’il vit présentement la meilleure période de sa vie, soit le mariage, avec Hailey Baldwin, où il apprend «la patience, la confiance, l’engagement, la gentillesse, l’humilité et toutes les choses qui semblent rendre un homme bon.»

Son message aux personnes en difficulté
Le chanteur canadien a terminé son texte avec un message d’espoir pour ceux qui vivent peut-être des moments difficiles et qui ont l’impression que rien ne changera dans leur vie.

«Tout ça pour dire que même quand le monde semble être contre toi, continue à te battre», a-t-il conclu.

 

Arsène DOUBLE