Suivez Nous

Ismaël Kouyaté, ambassadeur de la culture africaine dans le monde

Irene COULIBALY | | Musique

Jeune artiste chanteur talentueux, Ismaël Kouyaté est aussi chorégraphe installé aux États-Unis où il fait la promotion de la culture africaine. Pour cela, l’artiste compte sur la notoriété qu’il a gagnée à travers le monde par son travail acharné qui lui a fait une place dans le milieu du showbiz américain.

Faire la promotion de la culture africaine à travers le monde est la mission que s’est assignée le jeune artiste guinéen. Et pour matérialiser ses ambitions « Damana Diya » et « Imangnakha », ses deux albums réalisés par les productions Tidiane World music mettent déjà le feu aux États-Unis.

« J’apprends aux blancs la culture africaine à travers le monde. Je possède mon propre groupe aujourd’hui et je suis connu un peu partout dans le monde. Mais paradoxalement, tel n’est pas encore le cas chez moi en Guinée. Raison pour laquelle, j’ai décidé de sortir ce double album là-bas », a-t-il expliqué au cours d’une interview.

Ses deux albums qui cartonnent déjà dans le milieu du showbiz américain arrivent les 10 et 11 avril 2020 dans la capitale guinéenne Conakry. Des albums qui ont mobilisé la participation de plusieurs grands musiciens africains et américains. On peut d’ailleurs citer la collaboration de Fela Kuti, son ancien groupe, où il a fait cinq ans.

En plus de la musique, Ismaël Kouyaté est également un grand maitre chorégraphe qui partage son talent avec des Américains. Il a d’ailleurs collaboré dans « Grown Woman », de la star mondiale Beyonce.

Il tient son talent de son père Mama Diabaté, perle de la musique mandingue.

 

Irène COULIBALY