Suivez Nous

Grammy Awards: Shaka zulu glane l’unique trophée africain

Cyril Verb | | Musique

Porte-bonheur. Le roi zoulou et fondateur du royaume éponyme porte définitivement chance à Ladysmith Black Mambazo. Le groupe sud-africain vient de remporter le Grammy Awards du meilleur « Album du monde », avec  Shaka Zulu.

C’est la troisième récompense du groupe. La seconde avec ce même album sorti en 1987. Une année plus tard, il est  sacré  « Meilleur album folk traditionnel ».

Ladysmith Black Mambazo a été fondé en 1960. Son style musical varie entre rythmes traditionnels, folk, musique chrétienne, etc. Un métissage qui a certainement joué en la faveur de LBM dans l’obtention de cette distinction.

Ce trophée, est l’unique récompense africaine sur cinq nominations pour cette 60ème édition des Grammy tenue dimanche dernier. Ladysmith Black Mambazo n’a pu doubler la mise avec le « Meilleur album de musique du monde  » où il proposait « Songs of Peace & Love for kids and parents around the world». Double échec pour  « Bobo bobo Yéyé : belle époque en Haute-Volta ». Cet album venu du Burkina Faso en compétition pour les trophées de « Meilleur album de l’histoire » et  « Meilleur album en édition limitée » est reparti bredouille. Aucune moisson pour   « Sweat bas broken date », également nominé pour l’album de l’histoire.

Le grand gagnant de cette 60ème édition des Grammy Awards est Bruno Mars. Il est reparti avec les six trophées pour lesquels il concourait dont trois des quatre récompenses majeures: Album de l’année, Enregistrement de l’année avec 24K Magic et la Chanson de l’année pour That’s What I Like.

 

 Cyril Verb

 

Mots-clefs : ,