Suivez Nous

France : Ibrahim Maalouf, le célèbre trompettiste place l’Afrique au coeur de sa musique

Djibo B. AMADOU | | Musique

Sans l’Afrique (Égypte), la musique arabe ne connaîtra pas la gloire dit en substance Ibrahim Maalouf trompettiste franco-libanais. Il a collaboré avec des artistes africains avant de virer vers la musique latino-américaine.

Le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf affirme : « l’Afrique est au coeur de ma musique », une révélation faite à jeune Afrique lors d’une interview. Ce jeune talentueux du showbiz français est à son 11e album studio, S3NS, influencé par la musique latino-américaine. En ce qui concerne sa collaboration avec des artistes africains tels que Salif Keita, Amadou et Mariam, Maalouf soutient que l’Afrique est le centre névralgique de sa musique en d’autres termes sans l’Égypte la musique arabe ne connaîtra pas sa gloire.

La productivité de l’artiste est incommensurable : albums studio, lives, bandes originales de film et CD. Et pourtant, l’aventure semble ne pas s’arrêter, car sa vision de la musique latino-américaine dépasserait les limites de celle de l’Afrique. D’ores et déjà, il a collaboré avec de nombreux chanteurs latino-américains dont la majorité fait partie des dinosaures de la musique.

Dans son bureau à Paris, le Franco-Libanais est dépassé par les entretiens. Grâce à une équipe de 5 personnes, la production et la distribution sont assurées.

 

Djibo B. AMADOU