Suivez Nous

Fatoumata Diawara revient sur la scène avec « Fenfo »

Innocent KONAN | | Musique

La chanteuse et actrice d’origine malienne confirme sa place parmi les grandes voix féminines d’Afrique avec son 2e album sorti le vendredi 25 mai. Coproduit par Matthieu Chedid, « Fenfo » est un disque de folk wassoulou envoûtant aux accents pop et blues rock chanté en bambara. C’est un hommage à l’héritage africain et une ode pleine d’espoir pour la jeunesse et les générations à venir.

Sept années se sont écoulées entre « Fatou » son premier album et « Fenfo ». Sept années pendant lesquelles Fatoumata Diawara n’a pas chômé, loin de là ; en studio avec Damon Albarn ou Herbie Hancock, sur scène avec le collectif Lamomali emmené par Matthieu Chedid ou encore en duo avec le pianiste cubain Roberto Fonseca. Pour elle : « faire un album pour faire un album n’avait pas de sens, j’avais besoin de grandir, d’apprendre, d’acquérir d’autres expériences. J’ai pris le temps de faire les choses. »

On entend du n’goni, l’instrument à cordes du blues mandingue, autant que des sons électroniques dans cet album qui fait la jonction entre les motifs répétés du blues du Mali et les séquences mises en boucle dans la musique électronique.

« Génération », « jeunesse »… Fatoumata Diawara scande souvent ces mots-là, comme la promesse d’un avenir meilleur pour le Mali, le pays où elle a grandi. Elle a 36 ans et elle chante notamment pour interpeller sa génération, pour construire le futur dans le respect et la fierté de sa culture traditionnelle. Au fil d’une chanson intitulée « Kokoro », que l’on peut traduire du bambara par « Héritage ancestral », Fatoumata Diawara déclare : « nous préférons dépigmenter notre peau pour ressembler aux Occidentaux. Nous essayons de plaire aux Asiatiques en leur bradant nos terres. Pourquoi ne sommes-nous pas fiers de nous-mêmes ? »

On a pu entendre la voix de Fatoumata Diwara au cinéma : c’est elle qui interprète la chanson phare de Timbuktu, le film d’Abderrahmane Sissako. Elle a également tenu le rôle de Karaba dans la comédie musicale Kirikou et Karaba, tirée du dessin animé Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot.

 

Innocent KONAN