Suivez Nous

Erickson le Zulu, sa dernière volonté

Irene COULIBALY | | Musique

Condamné sur son lit d’hôpital par une double crise d’hépatite B et d’une cirrhose de foie qui l’ont finalement arraché à l’affection des siens, Erickson le Zulu a fait savoir sa dernière volonté aux personnes qui étaient à ses côtés pendant ses dernières heures.

« Si je meurs, je souhaiterais être enterré en Côte d’Ivoire », a confié Erickson le Zulu quelques instants avant sa mort, à ses proches autour de lui. En effet, il a souhaité être enterré en Côte d’Ivoire, son pays d’adoption où il a connu ses plus grands succès s’il venait à mourir.

« Erickson s’est battu avec dignité. Malgré qu’il était malade, c’est lui qui nous rassurait. Le cancer qu’on lui a découvert l’a été tardivement. Le diagnostic vital donné par les médecins n’était pas rassurant. Se sachant condamné, il nous a fait part de sa dernière volonté… », confient quelques proches qui étaient à ses côtés durant ses derniers moments.

Décédé tôt ce dimanche 16 février 2020, ses frères et amis en occurrence Auguy Solo ont la lourde charge d’exécuter la dernière volonté de l’artiste en rapatriant son corps en Côte d’Ivoire afin qu’il repose en paix.

Irène COULIBALY