Suivez Nous

DEBORDO LEEKUNFA HUÉ AU CONCERT DE DJ MIX

Danielle YESSO | | Musique

A l’occasion du concert de l’artiste coupé-décalé, Dj Mix Premier, qui a eu lieu le dimanche dernier au palais de la culture de Treichville, Debordo Leekunfa a subi une grosse humiliation.

Après le concert de Debordo Leekunfa qui s’est déroulé le vendredi 20 décembre 2019 au palais de la culture, tous les projecteurs étaient désormais braqués sur Dj Mix Premier qui donnait un concert live dimanche 22 décembre à la grande salle de spectacle du Palais de la culture de Treichville. Celui qui se fait appeler “El panthouro” a fait salle comble. Un véritable succès auquel plusieurs artistes du coupé-décalé ont participé. Bebi Philip, Ariel Sheney, Safarel Obiang, Serge Beynaud, Debordo Leekunfa et bien d’autres.

Ce concert a également été marqué par la présence effective de la veuve de Dj Arafat, Carmen Sama, aux côtés des membres de la Yorogang, Arnaud Jaguard, Olokpatcha et bien d’autres. L’événement qui se présentait comme le plus grand concert de cette fin d’année, a été toutefois marqué par un mauvais incident. Lors de sa montée sur scène, Debordo Leekunfa a d’abord été ovationné par le public. Il s’est ensuite réjoui de l’union retrouvée entre les différents artistes du mouvement coupé-décalé avant de tenir des propos qui ont suscité la colère du public. “Il y a des bâtards spirituels qui prennent la peine de vouloir diviser les artistes, vous êtes vaincus”, a déclaré Debordo Leekunfa qui a automatiquement été hué par de nombreux spectateurs.

Mais cela n’a pas arrêté les ardeurs d'”Opah la nation” qui poursuivra ses propos en ces termes: “Je sais que vous voulez ma mort, mais vous n’aurez jamais ma mort. Parce qu’Arafat est mort, vous voulez tuer Debordo. Tuez moi, tuez moi, si vous voulez me tuer, tuez moi, je vous reconnais”. Enervés par ces propos, plusieurs spectateurs ont lancé des projectiles en direction du Mimi national, lui demandant de descendre de la scène. Le spectacle a même été interrompu quelques minutes, le temps que les organisateurs demandent à Debordo Leekunfa de descendre de la scène pour que le spectacle puisse se poursuivre.

Les internautes ont réagi vivement suite à cet acte. Certains justifient le comportement de l’artiste par la douleur qu’il ressent encore suite à la disparition de Dj Arafat. D’autres par contre pensent que le mimi national serait plutôt à la recherche du buzz afin de rehausser sa côte de popularité, comme le faisait le Yôrôbô.

 

Danielle YESSO