Suivez Nous

Coronavirus : Le roi du Soukous, Aurlus Mabélé surcombe au virus

Arsene DOUBLE | | Musique

Jeudi 19 mars 2020, la légende congolaise Aurlus Mabélé (67 ans), connu pour être le roi du Soukous, est mort du coronavirus à Paris. La triste nouvelle de son décès est venue de sa fille Liza Monet.

« Mon papa est mort ce matin du coronavirus…Merci d’honorer sa mémoire. C’est une grande légende du Soukouss que le peuple congolais perd aujourd’hui. Je suis inconsolable et effondrée. Mon papa que j’aime tant…Aurlus Mabele… », annonce Liza Monet, la fille de l’illustre disparue, sur Tweeter.

La disparition de l’enfant de Brazzaville Aurlus Mabele constitue une lourde perte pour le monde musical africain. Ambassadeur de la musique Africaine dans le monde, le père de Liza Monet, soutenu par son groupe Loketo, a fait danser les Antilles-Guyane et la caraïbe avec ses tubes de Soukous :  “Embargo”, ”Loketo”, “Vacances aux Antilles”, Zebola”, “Waka Waka”, etc.

Chanteur hors pair, Aurlus Mabele, accompagné par le célèbre Diblo Dibala, a vendu plus de 10 millions de disques en 30 ans de carrière. Le monde se souviendra toujours des performances de l’artiste en chant et en danse, mais aussi sa grande gentillesse et sa force communicative.

De la Martinique à la Réunion en passant par la Guadeloupe et la Guyane, le fondateur du groupe Loketo avait, à chacun de ses spectacles, l’habitude de faire salle comble.

La contribution de Aurlus Mabele, l’enfant de Brazzaville, à la promotion de la musique africaine, dans les années 80, ne doit pas tomber aux oubliettes. En ce jour sombre, toute l’Afrique devra lui rendre un digne hommage.

 

Arsène DOUBLE