Suivez Nous

Concerts: Alpha Blondy à Conakry pour prôner la paix.

Ferera Yao | | Musique

-
La star ivoirienne de la musique reggae Alpha Bolndy est arrivée en Guinée le mercredi 27 avril 2010, dans le cadre de deux concerts géants qui se sont déroulés 29 et 30 avril au Palais du peuple, dédiés à la paix et à la réconciliation nationale dans le pays, avec comme slogan « vivre dans la paix », a-t-on constaté sur place.

Lors d’une conférence de presse qu’ a animé Alpha Blondy le jeudi 28 avril 2010 en prélude aux concerts, il affirmé que ces concert s’inscrit dans un esprit de réconciliation nationale et d’unificatio de toutes les couches juvéniles de la Guinée, après les multiples affrontements enregistrés en Guinée, tout au long du processus électoral des élections présidentielles de l’an dernier.

Ambassadeur des Nations Unies pour la paix, Alpha Blondy, a indiqué que les guinéens doivent tout faire pour éviter des nouvelles heurts interethniques, qui fini toujours par provoquer des crises sociales sans fin. « Je suis en Guinée, pour faire passer le message de la paix, car on ne peut pas parler de développement sans stabilité politique, donc sans paix entre les peuples », a introduit Alpha Blondy.

Sur la situation de la crise ivoirienne, la star du reggae a confié aux journalistes que cette crise est la faute des hommes politiques. Il a pour cela dit qu’il ne souhaite pas à un pays africain ce qui est arrivée en Côte D’Ivoire. « Pour mois, cette crise a été la faillite de toute la classe politique ivoirienne » ajoute-t-il.

Pour Alpha Blondy, la Guinée est un pays immensément riche, mais cette richesse ne peut  être exploitée que lorsque la paix et la stabilité règnent dans le pays, pour stimuler des modèles de développement adaptés à la nation. « Je voudrais dire aux frères guinéens que, plus
que la bauxite, l’or, le Diamant, ou le pétrole, notre ressource principale, c’est la paix », confie la star du raggae mondial.

Sur la situation des conflits en Afrique, Alpha Blondy n’a pas manqué de souligné la responsabilité des dirigeants politiques qui, dit-il, engagent le plus souvent leurs peuples dans des guerres interminables. Et de dire « dans un pays avec plusieurs ethnies, lorsqu’une seule ethnie monopolise le pouvoir pour plusieurs décennies, il y aura forcement la guerre », selon lui. Le séjour de blondy en Guinée s’est soldé par une visite chez le président de la république et la livraison des deux grands concertsn géants au palais du peuple de Conakry.

-