Suivez Nous

Avec sa chanson “Madiba“, Charlotte Dipanda interpelle les autorités sur le problème d’eau récurent en Afrique

Irene COULIBALY | | Musique

Charlotte Dipanda, chanteuse camerounaise

Très engagé pour défendre la cause des africains avec sa voix, la chanteuse camerounaise Charlotte Dipanda a décidé d’interpeler les autorités africaines sur le problème d’eau. C’est à travers sa chanson “Madiba“ en douala qui signifie « eau » en français, que la chanteuse a décidé de mener son combat. 

 

Tiré de son nouvel album intitulé “L’ombre d’une autre“, “Madiba“ vise à attirer l’attention des autorités africaines en général et camerounaises en particulier sur le problème d’eau potable auxquels font face les populations. Lors de son passage à l’émission “Couleurs tropicales“ sur les antennes de Rfi, la chanteuse camerounaise Charlotte Dipanda s’est exprimée sur ce choix.

« De l’eau. C’est une métaphore pour aborder la place de l’eau en Afrique. Dans cette chanson, je me situe en tant qu’africaine et en tant que camerounaise. Il y a encore en Afrique et aussi au Cameroun beaucoup de foyers qui n’ont pas accès à l’eau courante. Pourtant c’est un besoin primaire. Cette chanson est une manière d’interpeler nos dirigeants », a-t-elle déclaré.

Dans ce nouvel album, la diva camerounaise a aussi décidé de toucher le point sensible des humiliations conjugales et l’adultère des hommes. « C’est un sujet tabou en Afrique qui ne doit plus l’être. C’est récurent et ça ne doit surtout pas être considéré comme la norme. Cela crée, des dégâts psychologiques énormes car on interdit à la femme de se plaindre et de dire sa souffrance. Cela remet en question la place de la femme dans notre société. Je voulais aborder ce thème pour pousser à y réfléchir. Ce n’est pas une situation qui doit être subie et tabou », selon la chanteuse.

Charlotte Dipanda compte à ce jours 13 années de carrière. Une carrière qui se porte à merveille.

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , , , ,