Suivez Nous

ANGELIQUE KIDJO Une tournée américaine en sons de cloches

Atse Ncho De Brignan | | Musique

-

Les Djin Djin, c’est la sonorité des cloches qui s’agitent au petit matin dans les villages béninois pour accueillir la nouvelle journée. Ils rappellent chez les Musulmans, ces esprits invisibles, affables et bienfaisants qui, comme les hommes, ont été créés pour adorer Dieu. Il y a de bons et de mauvais Djinns. Au même titre que les hommes, ils périront tous et seront ressuscités, ensuite rassemblés au Jour du Jugement dernier.

Djin Djin dans le domaine musical, c’est le nouveau tube d’Angélique Kidjo sorti depuis le 30 avril 2007. C’est un opus de 15 titres tiré de la culture vaudou du Bénin et du Nigéria et basé sur le principe du “talking-drum” (“le tambour qui parle”). Réalisé par la référence Tony Visconti, enregistré à New York chez Odeon records, ce dernier disque convie des « sorciers » de toute la planète musique que sont Peter Gabriel (sur Salala), Josh Groban et Carlos Santana (Pearls), Ziggy Marley (Sedjedo), Alicia Keys et Branford Marsalis (Djin Djin), Joss Stone (Gimme Shelter), Amadou et Mariam (Senamou) qui interviennent sur des chansons aussi remarquables les unes que les autres. Elle s’entoure également de deux percussionnistes béninois, Crespin Kpitiki et Benoît Avinouhé, membres du Gangbé Brass Band pour la réalisation de cet album multicolore.

Désormais installée aux Etats-Unis avec son mari français, le bassiste Jean Herbail, cette Ambassadrice de bienfaisance de l’ UNICEF depuis le 25 juillet 2002, se déplace dans plusieurs pays d’Europe et d’Afrique pour défendre les droits des enfants à la santé, l’éducation et la protection. la chanteuse continue son exploration des Amériques noires où elle engage une tournée tout le long du mois d’Août 2007 de New York (Westhampton Beach, Albany, New York) à Nebraska (Omaha ) en passant par Washington (Seattle), Pennsylvanie (Hershey, Pittsburgh), Californie (Stockton, Anaheim), Wisconsin (Milwaukee, Green Bay), Minnesota (Saint-Paul), Colorado (Denver) et trois concert dans l’ Ouest canadien dans la province de la Colombie-Britannique.

A partir du vendredi 21 septembre 2007, la diva fera une chute en Europe en marquant des arrêts en Belgique, au Danemark, l’Angleterre, la Finlande, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays Bas, la Norvège, l’Espagne, la Suède et Suisse.

Angélique Kidjo est une chanteuse béninoise, née le 14 juillet 1960 à Ouidah au Bénin. Fille d’une directrice de théâtre et d’un joueur de banjo, elle est auteur, compositeur et interprète et a 11 albums à son compteur. La tradition vaudou est très présente dans le travail d’Angélique Kidjo, elle-même issue d’une région où ce genre de rituels est omniprésent. Ses influences musicales sont l’afro beat, le zouk, la rumba congolaise, le jazz, le Gospel et la musique latine. Ainsi, ses références musicales sont Bella Bellow, James Brown, Aretha Franklin, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana.