Suivez Nous

Allah Thérèse dépose à jamais le micro

Innocent KONAN | | Musique

La Côte d’Ivoire perd l’une de ses icônes. Triste nouvelle pour tout une population voir pour le peuple Baoulé occupant le centre  de la Côte d’Ivoire. Sa musique a bercé l’enfance de plusieurs. Hélas, elle s’en est allée ce dimanche 19 janvier 2020 à l’hôpital général de Djekanou où elle avait été admise pour divers malaises. Elle dépose à jamais le micro.

Thérèse Allah, mieux connue sous son appellation populaire Allah Thérèse, est une chanteuse traditionnelle originaire du village de Gbofia dans la Sous-préfecture de Toumodi.

Pendant longtemps, la chanteuse tradimoderne a formé un duo avec N’Goran la Loi, son époux qui l’accompagnait à l’accordéon. Elle faisait partie des artistes préférés du premier président de la République de Côte d’Ivoire, Félix Houphouët-Boigny. Ce n’était donc pas étonnant de la voir se produire lors de grands événements tels que les sommets ou les visites d’autres chefs d’Etats.

Le 24 mai 2012, Allah Thérèse reçoit la distinction de Chevalier de l’Ordre du Mérite ivoirien ; et depuis 2014, elle bénéficie d’une pension mensuelle de la part de l’État ivoirien qui s’est également engagé à lui offrir deux logements.

Le 20 mai 2018, son époux N’Goran la Loi décède à Konankokorékro.

Allah Thérèse s’en est allée après avoir eu une riche carrière musicale sanctionnée de plusieurs albums.

 

Innocent KONAN