Suivez Nous

Mort de Karl Lagerfeld, l’incarnation de la créativité de l’industrie de la mode occidentale

Arsene DOUBLE | | Mode

Ce Mardi 19 février 2019, le créateur de mode français, d’origine allemande, Karl Lagerfeld est mort à l’âge de 85 ans à l’hôpital américain de Paris à Neuilly-sur-Seine. L’homme qu’on appelle en allemand « Kaiser » ( empereur) s’est fait un grand nom dans l’industrie de la mode.

Grande tristesse dans l’industrie de la mode. Karl Otto Lagerfeldt, l’une des personnalités les plus emblématiques de cette industrie, vient de quitter le monde des vivants à l’âge de 85 ans à l’hôpital américain de Paris à Neuilly-sur-Seine. Il était le directeur artistique de la maison de haute couture Chanel à Paris à partir de 1983, de la maison italienne Fendi à Rome à partir de 1965 et de sa propre ligne à partir de 1984. Vraiment, il a fait de nombreux exploits dans le monde de la mode occidentale.

A 85 ans, Karl Lagerfeld concevait tous les ans six collections de prêt-à-porter et deux collections haute couture pour la maison Chanel, dont il tenait les rênes depuis 1983.

Depuis 1965, il signait les créations de la maison italienne Fendi, une marque italienne de prêt-à-porter de luxe fondée en 1925 par Adèle et Eduardo Fendi, dont la réputation repose sur son choix de chaussures et de fourrures.

Sans oublier sa marque éponyme, créée en 1984, et ses activités de photographe, puisqu’il était aussi le responsable de plusieurs campagnes publicitaires chez Chanel.

Fragilisé par la maladie depuis un certains temps, le styliste n’a pas été présent au défilé de la collection haute couture, printemps-été 2019, de la maison de la rue Cambon à Paris. Cela n’était, d’ailleurs, pas un bon signe. Puisque, le styliste n’avait jamais manqué le rituel du salut à la fin de la présentation. Mais, on préférait ne pas aborder ouvertement le sujet, en expliquant qu’il se sentait « fatigué ».

Si l’annonce de la mort du célèbre homme de mode, Karl Lagerfeld devrait moins surprendre son entourage, il n’en demeure pas moins qu’elle marquera profondément l’industrie de la mode.

 

Arsène DOUBLE