Suivez Nous

“Goya”, une marque de chaussure valorisant la mode africaine

Arsene DOUBLE | | Mode

Créée en 2015 par le Franco-Béninois Rodrigue Vodounou, “Goya” est spécialisée dans la fabrication de chaussures tendance, communément appelées “chaussures Goya”. Avec ses produits vendus partout dans le monde, la marque “Goya”, dont l’inspiration et le style viennent tout droit d’Afrique, représente une vitrine qui projette la mode africaine sur le reste du monde.

La marque “Goya”, inspirée à la base de la créativité africaine, propose divers modèles de “chaussures Goya”. Citons, entre autres, des paires de baskets, mocassins, bottes, mules, sandales, chaussures pour enfants et cuirs souples. Les “chaussures Goya” sont particulièrement attrayantes grâce à leurs couleurs multicolores et finement choisies.

Les collections des différents modèles sont composées de tonalités et matières sobres, certaines accompagnées de matières peu conventionnelles et de couleurs vives. C’est donc avec grand enthousiasme que les clients de “Goya” peuvent profiter de souliers divers aux coupes subtilement épurées et au feeling « African style ». D’autant plus que le promoteur de la marque révèle qu’il privilégie le continent africain, avant d’exporter ses produits vers le reste du monde. Une manière de faire vibrer sa terre d’origine à la fréquence de ces chaussures super tendance.

La marque de chaussures est désignée à Paris et confectionnée avec les soins du savoir-faire italien. Elle allie, dans un brassage culturel, le chic parisien et le style dandy. La maison “Goya” propose des modèles pour femmes et hommes.

Aussi, fort de la double culture du Franco-Béninois Rodrigue Vodounou, “Goya” confectionne des souliers pour les personnes à la recherche de pièces élégantes aux motifs ethniques ou détails originaux.

Si les “chaussures Goya” se sont imposées sur le marché français avant de se bâtir une envergure internationale, elles viennent notamment apporter un éclat supplémentaire à la mode africaine. Car ne l’oublions pas, l’inspiration et le style de la marque viennent tout droit d’Afrique, Rodrigue Vodounou étant né de parents béninois.

Avec une clientèle multigénérationnelle et provenant de tous horizons, la marque “Goya” prend place dans les quatre coins du globe et représente une vitrine qui projette la mode africaine sur le reste du monde.

Pour matérialiser son existence au cœur du marché occidental, le promoteur de la marque “Goya” a ouvert au niveau du 15e arrondissement de Paris une boutique qui fait un chiffre d’affaires annuel de 150 000 euros (soit 425.374,06 francs CFA).

 

Arsène DOUBLE