Suivez Nous

Mariama Diallo, l’ex-miss Guinée poursuit une société suisse de produit cosmétique pour avoir ruiné sa peau

Irene COULIBALY | | Média

Tout commence en janvier 2018 lorsque l’ex-miss déménage à Manhattan (États-Unis). Ayant perdu sa gamme de produits français, la jeune femme se tourne vers « Makari » de Suisse, une marque de produit de soins de la peau. Mais malheureusement, cette nouvelle gamme de produits va provoquer une acné sévère sur son visage et ruiner ainsi sa carrière de mannequin.

Mariama Diallo affirme avoir reçu des produits destinés à corriger ses problèmes de peau, mais c’est le contraire qui s’est produit, car elle a aujourd’hui le visage couvert de cicatrices et d’imperfections. La jeune femme a donc décidé de porter plainte contre l’entreprise suisse pour ses produits qui ont ruiné sa carrière de mannequin, pourtant prometteuse.

« Diallo a perdu des contrats à cause des dégâts causés par les produits de la défenderesse … sa carrière en tant que top model a été raccourcie et elle n’a pas été en mesure de demander un emploi en raison des dommages sur son visage », avance la partie accusatrice.

« Personne ne voulait m’embaucher avec ce visage. C’était déprimant. Je ne pouvais pas sortir pendant la journée… je ne voulais pas que quelqu’un me regarde. Je n’ai même pas dit à ma mère parce que je ne voulais pas qu’elle me voie comme ça. J’ai pris mes distances avec tout le monde. », a déclaré la plaignante qui réclame une indemnisation pour ses trois années sans travail. Selon son avocat Yoram Nachimovsky : « une personne au sommet de sa forme pourrait gagner des millions de dollars. Elle aurait dû être capable de gagner beaucoup d’argent ces dernières années. »

Agé de 25 ans, Mariama Diallo a remporté Miss Guinée, Miss de la CEDEAO en 2012 et a participé au concours Miss monde. L’entreprise suisse ne s’est pour l’heure pas prononcée sur la situation.

 

Irène COULIBALY