Suivez Nous

LA CHRONIQUEUSE ALISAR ZENA SE TROMPE EN DIRECT EN ÉPELANT LE MOT PEINTRE

Danielle YESSO | | Média

Alisar et Sidiki Diabaté unis sur une faute d’orthographe

Comme tous les mardis, la chroniqueuse ivoiro-égyptienne ALISAR ZENA Khalil, était présente le 19 mars 2019 à l’émission C’midi de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne, pour animer sa rubrique “potin”. Elle commentait la publication de l’artiste malien Sidiki Diabaté, qui avait écrit le mot “pintre” dans une publication sur Facebook. En essayant de le corriger, elle a épelé le mot en disant “PAINTRE”. Une erreur qui lui a coûté cher.

La rubrique potin animée par ALISAR ZENA est sans aucun doute la plus suivie de l’émission C’midi. Les téléspectateurs ne manquent jamais de se poster devant leur télé pour voir, non seulement les nouveaux “affairages”, mais aussi pour admirer la belle chroniqueuse au teint métissé et au franc parlé qui n’a pas la langue dans sa poche.

Ce jour là, elle s’exprimait sur l’erreur qu’a commise le chanteur Sidiki Diabaté en écrivant le mot “pintre” sur sa page Facebook pour remercier un jeune artiste qui lui a offert un portrait. C’est sous des airs de moqueries qu’Alisar dévoilait cette erreur, en ajoutant à l’encontre de l’artiste que “si les ivoiriens se moquent de toi c’est parce qu’ils t’aiment”. Dans un moment d’euphorie elle voulut faire la correction pour toutes ces personnes qui ne sauraient pas écrire le mot “peintre”. Elle l’a alors épelé P-A-I-N-T-R-E.

Une erreur qui a suscité de vives réactions de la part des internautes. Ils s’en sont donnés à cœur joie à travers différentes publications. Des injures aux moqueries, tout y était mêlé. Pendant deux jours, Facebook noyait sous les publications relatives au mots ”paintre” d’Alisar ZENA. L’on pouvait voir des montages photos avec ALISAR faisant la publicité d’une peinture, avec pour slogan “la painture qui corrige les fautes” ou encore des publications avec le nom d’Alisar paintresse etc.

Des chansons ont même été composées pour elle, avec pour parole: << en Afrique, chacun a son peintre. Au Mali, Sidiki Diabaté (pinture), en Côte d’Ivoire, ALISAR ZENA (painture), la paintresse du pays>>. D’autres encore disaient qu’elle était trop belle pour commettre ce genre d’erreur.

Les artistes n’ont pas non plus mâché leurs mots. Certains comme Arafat DJ ont participé à la moquerie. Il a aussi fait une publication sur Facebook dans laquelle il dit: << Ça n’est pas arrivé loin dans les études et ça veut corriger les gens >>. Sidiki Diabaté lui a rendu la pareille en composant une chanson pour se moquer d’elle.

D’autres par contre la soutiennent en invitant les internautes à se calmer et en indiquant que l’erreur est humaine. Il s’agit de Serges Beynaud, mais aussi du ministre Alain Lobognon qui l’excuse en disant que : << Le mot paintre est de l’ancien français. Il n’y a donc pas d’erreur >>.

Une rumeur sur la démission de la chroniqueuse s’en est suivie. D’aucuns disent qu’elle aurait elle-même décidé de démissionner, tandis que d’autres affirment que c’est la RTI qui lui demande de démissionner. Pour l’heure, rien n’est encore sûr. L’émission du mardi prochain est attendu avec grande impatience par tous les ivoiriens.

 

Danielle YESSO