Suivez Nous

Ahmed Husein, journaliste d’investigation assassiné au Ghana

Jean Paul Tra Bi | | Média

 ©Ahmed Husein

Le journaliste ghanéen Ahmed Husein a été assassiné le 16 janvier 2019 dans son véhicule pour avoir mené une vaste enquête sur la corruption dans le milieu du football Africain.

Plusieurs éditeurs et journalistes de plus de 120 pays, ainsi que le Comité pour la protection des journalistes, ont appelé le gouvernement ghanéen à « enquêter rapidement » sur ce crime et à « traduire les assassins en justice ».

L’assassinat de ce journaliste d’investigation ghanéen ayant participé à une vaste enquête sur la corruption dans le foot africain a suscité l’indignation générale au sein de la presse locale et internationale, qui a dénoncé les « graves menaces » pesant sur les médias. Selon la police, le jeune journaliste a été abattu mercredi soir par des hommes encore non identifiés pendant qu’il rentrait chez lui en voiture à Accra.  Il a reçu des balles à la poitrine et au cou.

Pour sa détermination et son engagement, ce journaliste faisait partie de l’équipe de reporters infiltrés dirigée par le célèbre journaliste Anas Aremeyaw Anas.

« L’assassinat brutal de Husein souligne les graves menaces auxquelles sont exposés les journalistes, en particulier ceux qui s’attaquent à la corruption et aux abus de pouvoir », a affirmé un porte-parole de l’IPI basé à Viennes, Ravi R. Prasad dans un communiqué.

 

Jean Paul TRA BI