Suivez Nous

Afrique du Sud: Des jeunes reporters luttent contre les violences armées à travers une radio

Irene COULIBALY | | Média

Environs 18 personnes perdent la vie chaque jour en Afrique du Sud, précisément au Township d’Alexandra à Johannesburg, du fait des violences armées. Un groupe de jeunes reporters a donc entrepris de freiner ce fléau à travers une émission diffusée sur la radio communautaire Alex FM.

Produit et animé par ces jeunes reporters, leur émission aborde la question des violences par les armes à feux et leurs effets négatifs sur leur vie respective. Ils font également prendre conscience aux gens qu’”il n’est pas acceptable qu’une personne soit tuée avec une arme à feu”.

Ces jeunes sont formés par Mary-Ann Nobele, militante de l’organisation Gun Free South Africa.

Cibler la violence armée par le biais de leurs reportages et influencer positivement le quartier d’Alexandra est la tâche à laquelle ils s’attèlent chaque jour, en descendant dans les rues. Certains le surnomme “Gomorrhe”, en comparaison avec un groupe mafia. Ce quartier est considéré comme un des plus pauvres de Johannesburg.

En 2018, l’on comptait 57 meurtres par jour selon les statistiques nationales annuelles, faisant de l’Afrique du Sud, l’un des pays les plus violents de la planète. Et un tiers des meurtres sont dûs aux armes à feu, selon l’ONG Gun Free South Africa.

Convaincu que leurs paroles peuvent contribuer à faire reculer le taux de criminalité en changeant positivement les mentalités, ces jeunes n’abandonnent pas. Leur émission est aujourd’hui suivie par environ 150 000 auditeurs, un succès qui leur fait redoubler d’efforts.

 

Irène COULIBALY