Suivez Nous

La 21e soirée des Ebony se déroulera à Yamoussoukro pour la troisième fois

Arsene DOUBLE | | Média

Le samedi 21 décembre prochain se tiendra la 21e soirée des Ebony, nuit de la célébration de l’excellence du monde des médias ivoiriens, à l’hôtel Président de Yamoussoukro, sous le parrainage du premier ministre Amadou Gon Coulibaly. L’annonce a été faite par le président de l’Union nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly, jeudi 10 octobre 2019, au cours d’une cérémonie de lancement à la Maison de la Presse d’Abidjan (MPA).

Yamoussoukro, capitale politique ivoirienne, accueillera pour la troisième fois la soirée des Ebony 2019, placée sous le thème : « Quel appui à la presse pour un journalisme responsable et de qualité ?» le parrain de la cérémonie de lancement, le Ministre de l’équipement et de l’entretien routier, Amédé Koffi Kouakou en a profité pour inviter les journalistes ivoiriens à la responsabilité et à plus de professionnalisme dans leurs productions.

« Vous ne devrez pas être des partisans de la désinformation. Les investisseurs ne viennent pas dans un pays où il y a du bruit. Faites attention à vos productions quelques soient vos sensibilités politiques. Ne donnons pas l’image d’un pays qui n’est pas en paix », a-t-il conseillé, répondant à la doléance du nouveau président de l’UNJCI, Jean-Claude Coulibaly, qui demandait au gouvernement de soutenir la presse pour offrir aux journalistes ivoiriens un mieux-être.

Aussi présent à la cérémonie de lancement, Miezan Ezo, représentant Sidi Touré, Ministre de la communication et des médias, a indiqué, avant lui, que  le journalisme professionnel a des exigences.

« Il invite à sortir des ornières du journalisme de bureau.  Il est un journaliste en profondeur qui impose le respect stricte des règles d’éthique et de déontologie de votre métier. Votre métier est capital pour la construction d’une nation. Et les journalistes professionnels responsables et engagés sont des acteurs indispensables au renforcement de démocratie, de la cohésion sociale et de la paix », a-t-il expliqué.

Pour cette 21e édition, 21 prix sectoriels ont été retenus, en plus du super prix Ebony et des Ebony télé, Ebony radio et Ebony presse écrite et numérique. A cet effet, il est demandé aux candidats de déposer leurs productions, à savoir trois productions dans chaque grand genres ( interview, reportage, enquête ou dossier), auprès de la commission permanente du jury. Les articles pris en compte sont ceux datant du 03 octobre 2018 au 30 octobre 2019.

 

Arsène DOUBLE