Suivez Nous

Youssouf Amine Elalamy, lauréat du prix Orange du livre en Afrique 2020

Irene COULIBALY | | Litterature

Le lauréat du prix Orange du livre est connu depuis mardi 2 juin. L’écrivain marocain Youssouf Amine Elalamy a remporté le prix avec son douzième livre « C’est beau, la guerre ». Le jury était présidé par Véronique Tadjo.

À travers son œuvre « C’est beau, la guerre », l’auteur rend hommage aux réfugiés. « C’est un livre qui parle au cœur et à la raison », a confié la présidente du prix Orange du livre en Afrique, Véronique Tadjo. « Le jury a été impressionné par le style de l’auteur. Une très belle écriture. Nous sommes transportés dans un conflit qui ressemble à beaucoup d’autres dans sa cruauté et son absurdité. Et ce livre est aussi un hommage aux réfugiés du monde entier et à la résilience des survivants », a expliqué Véronique Tadjo pour justifier ce choix.

Youssouf Amine Elalamy raconte dans son œuvre la destinée d’un jeune comédien fuyant la guerre et les catastrophes climatiques de son pays, avec pour seule compagnie sa poule. Durant son périple vers l’Europe, son passage dans un camp de réfugiés l’emmène à imaginer la vie des autres migrants. Il tente alors de faire revivre les disparus. L’auteur de 58 ans aborde les thèmes de l’exil et de l’immigration tout au long de son livre.

Il succède à Djaïli Amadou Amal pour « Munyal, les larmes de la patience ». L’an dernier, il était finaliste du prix Orange du livre en Afrique avec son roman « Même pas mort ». Un prix organisé par la fondation Orange en partenariat avec l’institut français et qui récompense depuis 2019, un roman écrit en français par un auteur africain et publié par un éditeur basé en Afrique.

 

Irène COULIBALY