Suivez Nous

« Je voulais », premier roman de Teclet Boubimba paru aux éditions jets d’encre

Irene COULIBALY | | Litterature

Je voulais, est un roman d’initiation sur une histoire d’amour malheureuse dans notre société moderne. En 126 pages, Teclet Boubimba met en scène deux protagonistes dont l’histoire d’amour tourne au vinaigre.

Landry, jeune lycéen talentueux nourrit un seul objectif ; celui de devenir spationaute. Entre conquête féminine et amitié, le jeune garde toujours du temps à consacrer principalement à ses études, seul moyen qui lui permettra d’y arriver. Mais un jour, sa rencontre d’avec Doris, une étudiante de première, va casser l’équilibre de ce brillant lycéen pourtant bien parti sur le chemin de la réussite.

Landry, coincé dans cet amour qu’il croyait éternel, sincère et sans danger va se retrouver prisonnier. Prisonnier alors que son rêve était d’être spationaute, prisonnier sans l’avoir jamais imaginé et coincé entre quatre murs, alors qu’il aspirait faire mieux que son père. Prisonnier pour avoir fait cette rencontre malheureuse, celle d’avec Doris.

Je voulais confronte ces deux protagonistes à la cruauté de notre société et dénonce les incohérences et les injustices de notre monde moderne.

Né à Maanda, Teclet Boubimba vit à Libreville au Gabon. Père de deux filles, l’auteur âgé de 34 ans reste passionné de littérature malgré sa carrière de maintenance industrielle. Je voulais, son premier roman paru aux éditions jets d’encre, est disponible en librairie au prix de 15 €.

 

Irène COULIBALY