Suivez Nous

« Vers la haute société », nouveau roman de Clavaire Elanga

Irene COULIBALY | | Litterature

Vers la haute société est un roman paru aux éditions Jets d’Encre qui retrace le désir fou d’ascension sociale d’un jeune homme issu d’un milieu défavorisé. Sa seule ambition est l’amélioration de son statut social.

Issu s’une famille pauvre, le jeune homme avait connu une enfance peu enviable. Ses parentes et lui dormaient dans une maison en terre battue avec un toit de tôles ondulées. Durant son adolescence, il a dû créer une chambre à part, dont la porte donnait sur l’extérieur afin d’avoir un peu d’intimité. La fenêtre et la porte de la chambre étaient faites en planches tirées du bois de sapelli, le tout taillé avec le rabot manuel et la vastringue.

Guidé par son ambition, Rohman porte une attention particulière sur ses tenues qui le rendre irrésistible aux yeux des femmes ou de ses fréquentations sélectionnées. Dans cette même veine, il refuse le mariage organisé par ses parents, car pour lui, aucune femme ne répond à ses standards. Rohman quitte alors sa terre natale Kamite pour New-York où il est confronté aux mêmes réalités : pour accéder à la haute société, il y a un prix à payer. Et notre personnage va l’apprendre à ses dépens.

Clavaire Elanga dépeint l’itinéraire spirituel du jeune Rohman, obsédé par le désir d’être grand et qui fait face à des désillusions dans son roman.

Né le 2 octobre 1960 au Cameroun, Clavaire Elanga est psychologue de formation et exerçait en tant que professeur des écoles normales avant son immigration aux États-Unis où il occupe un poste d’officier de maintien de l’ordre. Il est actuellement manager à United States Postal Service à New-York. Passion d’écriture, il a publié plusieurs ouvrages géopolitiques et métaphysiques avant de se lancer dans l’écriture romanesque avec Vers la haute société, un roman qu’il vous faut tenir entre vos mains et découvrir.

 

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , , , , ,