Suivez Nous

Toni Morrison, Première femme noire lauréate du prix Nobel de la littérature s’est éteinte

Irene COULIBALY | | Litterature

Prix Nobel de la littérature en 1993, Toni Morrison, descendante d’une famille noire d’esclave s’est éteinte lundi dernier à l’âge de 88 ans. Elle est connue pour avoir donné une visibilité littéraire aux Noirs.

« Toni Morrison est décédée paisiblement dans la nuit dernière, entourée de sa famille et de ses amis », précise un communiqué de ses proches. Le même texte stipule que l’écrivaine a tiré sa révérence des suites d’une courte maladie, sans plus de détails.

Amoureuse de son art, la littérature, cette romancière afro américaine a écrit 11 romans en 6 décennies, sans oublier des essais, des livres pour enfants, deux pièces théâtrales et un livret d’opéra. Elle a également été critique littéraire et éditrice.

Son best-seller fut Beloved, qui lui a valu le prix Pulitzer en 1988, une œuvre qui effectue une plongée dans l’univers des américains noirs au XIXe siècle. Elle a notamment écrit l’œil le plus bleu (1970) et le chant de Salomon (1977). « Ses récits et sa prose captivante ont laissé une empreinte indélébile sur notre culture », a réagi Sonny Mehta, président de la maison d’édition Knopf.

L’ex-président démocrate Barack Obama l’a qualifié de « trésor national » dans un tweet pour lui rendre hommage. « Son écriture représentait un superbe et profond défi à notre conscience et à notre imagination morale », a-t-il écrit. Le 29 mai 2012, il avait décerné la prestigieuse médaille de la Liberté à la romancière au cours d’une cérémonie à la Maison Blanche.

Superstar respectée aux États-Unis, chacun de ses livres et chacune de ses apparitions publiques étaient acclamés par son public. Elle a aussi contribué à la mise en avant de nombreux auteurs noirs et à la publication des autobiographies de Mohamed Ali et Angela Davis en 1960 et 1970. C’est une bibliothèque qui s’en est allée.

 

Irène COULIBALY

Mots-clefs : , ,