Suivez Nous

« Thésée, sa vie nouvelle », poème funèbre sur quatre générations de Camille de Toledo

Irene COULIBALY | | Litterature

Avec son roman particulier qui sonne tel un poème funèbre s’étalant sur quatre générations, Camille de Toledo plonge le lecteur dans son histoire familiale.

« Toi, mon frère, dis-moi… qui commet le meurtre d’un homme qui se tue ? », c’est avec cette lettre que l’auteur débute son histoire. Dès les premières lignes, Camille de Toledo tisse des liens entre sa propre histoire et l’histoire du XXe siècle. Raconté à la première et à la troisième personne, l’auteur définit son roman comme un « récit archaïque » qui s’ouvre aux lecteurs et se présente sous une forme littéraire nouvelle.

En 252 pages, l’auteur relate le passé de ses ancêtres à travers le personnage de Thésée qui vient de perdre son frère, son père et sa mère, et qui fait en 2012 ses cartons pour quitter ses enfants. Quelque temps après, Thésée se voit obligé d’ouvrir les cartons restés fermés et de se confronter à son passé et celui de ses ancêtres.

Camille de Toledo vit actuellement Berlin, ville où il garde de nombreux souvenirs.

 

Irène COULIBALY