Suivez Nous

“La dos Santos company. Mainmise sur l’Angola”, décryptage d’une saga familiale

Djibo B. AMADOU | | Litterature

José Eduardo dos Santos, l’ex-président angolais avec sa femme Ana Paula, au premier plan. Sa fille Isabel dos Santos, au côté de son époux, Sindika Dokolo, au second plan. © Bruno Fonseca / REA

Après la chute du président José Eduardo Dos Santos, la journaliste Estelle Maussion relate les faits de sa gestion dans son livre “La dos Santos company. Mainmise sur l’Angola” paru ce mercredi 2 octobre. L’ancien régime est épinglé dans des histoires de corruption.

“La dos Santos company. Mainmise sur l’Angola” est un livre d’Estelle Maussion, journaliste en Angola de 2012 à 2015. L’auteure explique la mainmise de l’ex président Dos Santos sur l’Angola. Durant près de 4 décennies, la corruption, le népotisme et le favoritisme furent monnaies courantes dans la société angolaise. En clair, les proches et la famille du président se sont enrichis alors que la population vit dans une paupérisation sans précédente.

Aussi, le portrait d’Isabel Dos Santos, fille de José Eduardo, devenue la première africaine milliardaire en 2013 est largement dépeint. Selon l’auteure, tous les secteurs clés de l’économie étaient entre les mains de la famille Dos Santos. Elle n’a pas oublié de mentionner l’expertise et la ruse politique de l’ancien président.

Avec ce nouveau livre, les lecteurs auront la chance de découvrir la Saga et la déchéance de l’une des plus puissantes familles d’Afrique.

 

Djibo B. AMADOU